2017-06-12

L'équipe scientifique du brise-glace de recherche canadien NGCC Amundsen a pris la difficile décision d'annuler le premier segment de l'expédition scientifique 2017, à cause des dérives de glace trop importantes, causées par le changement climatique. Le navire serait en effet arrivé trop tard dans la baie d'Hudson pour pouvoir remplir les objectifs de recherche du projet Hudson Bay System (BaySys). Dirigé par l'Université du Manitoba et devant durer 4 ans, BaySys repose sur un calendrier d’échantillonnage précis. Le projet implique 40 scientifiques de 5 universités canadiennes, dont plusieurs étudiants qui se voient forcés de revoir leurs projets de maîtrise ou de doctorat. L'Amundsen continuera cependant à servir les scientifiques dans l'Arctique, dans le cadre des autres segments de l'expédition prévue en 2017.  

 

<< Retour à la page précédente
Québec-Océan est un regroupement stratégique financé par le FRQNT.