2016-12-06

Rimouski, le 6 décembre 2016 –La prestigieuse revue scientifique Nature Communications dévoile aujourd’hui une découverte sans précédent sur l'origine de vagues sous-marines publiée par trois chercheurs de Québec-Océan.
 
L'équipe composée de Daniel Bourgault et Cédric Chavanne de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski, ainsi que Peter Galbraith de l’Institut Maurice-Lamontagne, a assisté en direct à la naissance d'immenses vagues sous-marines d'une dizaine de mètres de hauteur, accompagnées de fortes turbulences et remous.
Les échographies réalisées en profondeur dans le fjord du Saguenay par les bateaux de recherche ont révélé que ces immenses vagues sous-marines ont été générées par la collision de deux courants marins de température et de salinités différente. Bien que de telles collisions soient fréquentes dans l'océan, on ignorait que cela pouvait créer des vagues sous-marines de cette ampleur.

Ce mécanisme auparavant inconnu constitue possiblement une importante source de vagues sous-marines dans l'océan.Celles-ci, selon les connaissances actuelles, seraient omniprésentes et joueraient un rôle fondamental pour le fonctionnement de l'océan, de l'écosystème marin et du climat mais on sait peu de choses sur la façon dont elles se forment. Ce sujet a fait l’objet de nombreuses simulations théoriques ou en laboratoire, mais peu de ces mécanismes ont à ce jour été réellement observés en mer. Cette découverte présente un cas rare observé en mer de la génération de vagues sous-marines.

Référence complète de l’article
Bourgault D, Galbraith P S et Chavanne C 2016 Generation of internal solitary waves by frontally forced intrusions in geophysical flows, Nature Communications, 10.1038/NCOMMS13606
http://www.nature.com/articles/ncomms13606

<< Retour à la page précédente
Québec-Océan est un regroupement stratégique financé par le FRQNT.